Illustration : LES PRIX DU ROMAN MÉTIS 2017
Illustration : LES PRIX DU ROMAN MÉTIS 2017Illustration : Lauréats prix métis 2017Illustration : Prix Métis 2017

Prix du Roman Métis 2017

Les prix du roman Métis 2017

Francine George -

Le grand Prix du Roman Métis, pour sa huitième édition, agrandit sa famille de couronnement littéraire avec la création d'un nouveau prix celui des lecteurs, une aubaine pour les dévoreurs de romans qui mettent en scène métissage, valeurs humaines, et diversité.

Le Grand prix du roman Métis récompense, cette année, L'AMAS ARDENT de Yamen Manai, un petit bijou littéraire, fable écologique et humaniste, fantaisiste et pourtant si subtile...
Le prix du roman Métis des Lecteurs récompense, pour sa première édition, TROPIQUE DE LA VIOLENCE de Nathacha Appanah, un opus à cinq voies qui dénonce la violence des gamins livrés à eux-mêmes aux portes de Mamoudzou.

 

Au Plaisir de lire

Porté par l'association La Réunion des livres en partenariat avec la ville de Saint-Denis et la Dac OI, les Prix du roman Métis, le Grand Prix, le Prix des lycéens et maintenant le Prix des lecteurs, jouent un rôle d'accélérateur, mais aussi de formidable promotion du livre et de la lecture. Rien ne remplacera jamais un écrivain venant débattre du cheminement de son livre face au public ou face à une classe.

Les deux jurys se sont réunis le même jour en délibérant à huis clos, chacun de son côté. Au final, trois des quatre romans sélectionnés sont identiques, autant dire que nous tenons là des trésors de lecture à découvrir de toute urgence ! L'aventure, l'histoire et la condition humaine soufflent ardemment sur tous ces romans dont l'action se déroule en Afrique, à Mayotte ou aux Antilles.

Sélection du GRAND PRIX DU ROMAN MÉTIS 2017

Nathacha Appanah - Tropique de la violence chez Gallimard - lauréat de nombreux prix dont le Fémina des lycéens,

Gaël Faye - Petit Pays chez Grasset - premier roman - lauréat de nombreux prix dont Prix le Goncourt des lycéens,

Niels Labuzan - Cartographie de l'oubli chez Jean-Claude Lattès - premier roman - lauréat de salons littéraires,

Yamen Manai - L'amas ardent chez Elyzad - Prix des 5 continents de la francophonie et prix Comar d'Or.

Sélection du PRIX DU ROMAN MÉTIS DES LECTEURS 2017

Nathacha Appanah - Tropique de la violence chez Gallimard - lauréat de nombreux prix dont le Fémina des lycéens,

Gaël Faye - Petit Pays chez Grasset - premier roman - lauréat de nombreux prix dont Prix le Goncourt des lycéens,

Niels Labuzan - Cartographie de l'oubli chez Jean-Claude Lattès - premier roman - lauréat de salons littéraires,

Patrick Chamoiseau - La matière de l'absence au Seuil - Grand prix de la francophonie Nessim Habif.

 

Les Lauréats des PRIX DU ROMAN MÉTIS 2017

Lauréat du Grand Prix du Roman Métis - Yamen Manai pour L'amas ardent publié chez chez Elyzad

Lauréate du Prix du roman métis des lecteurs - Nathacha Appanah pour Tropique de la violence publié chez Gallimard

 

Le jury du premier Prix du Roman Métis des Lecteurs

Dévorer n'est pas le moindre mot puisque les dix adhérents des bibliothèques de Saint-Denis ont dû lire 31 romans francophones et choisir les quatre finalistes pour la sélection du Prix des Lecteurs.

Tous passionnés de lecture, ils sont inscrits :

à la médiathèque de Saint-Denis

  • Serge Fabresson, 67 ans
  • Jeanne-Patricia Orvieto Misrachi, 66 ans
  • Virginie Siry, 37 ans
  • Guillaume Hoarau, 33 ans
  • Gaëlle M'Baé, 32 ans

à la bibliothèque de La Bretagne

  • Chritiane Espéret, 67 ans
  • Caroline Garnier, 40 ans
  • Caroline Picard - 33 ans

à la bibliothèque du Bas de la Rivière

  • Charles-André Collard - 58 ans

à la bibliothèque de la Montagne

  • Odile Pellet - 62 ans

 

Tous les lauréats du Grand Prix du Roman Métis

2010 : Maryse Condé

En attendant la montée des eaux, JC Lattès

2011 : Lyonel Trouillot

La belle amour humaine, Actes Sud

2012 : Tierno Monénembo

Le terroriste noir, Seuil

2013 : Léonora Miano

La saison de l’ombre, Grasset

2014 : In Koli Jean Bofane

Congo Inc., Actes Sud

2015 : Mohamed Mbougar Sarr

Terre ceinte, Présence africaine

2016: Douna Loup

L’oragé, Mercure de France

2017: Yamen Manai

L’Amas ardent, Elyzad

 

Les lauréats recevront leur prix le 5 décembre dans les salons de l'hôtel de ville de Saint-Denis.

En attendant, sur le site de BAT'CARRÉ, vous trouverez chaque semaine une mise en bouche de chaque roman.

 

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !