Illustration : Jean-François Kahn L'horreur mediatique

Roman

Jean-François Kahn : L'horreur médiatique

Bat'Carré Communiqué | Texte : Francine George - Photo : ©BALTEL/SIPA -

Dans son dernier opus, L'horreur médiatique, publié chez Plon, Jean-François Kahn fustige les médias en interpellant les lecteurs sur l'uniformisation croissante de l'information.

75 ans et une verve étincelante

Qui se souvient de l’Événement du Jeudi ? Depuis, personne n’a su égaler l’excellence de ce magazine, mélange d’actualités, de culture et de plumes à l’esprit bien trempé. Une vraie pause, chaque semaine, que l’on pouvait partager d’une génération à l’autre. Marianne, avec son format " vendeur " de brèves pour lecteurs pressés, fondé également par Jean-François Kahn, ne réussira pas cette alchimie. L’Événement du Jeudi a laissé un trou béant parce qu’il procurait un vrai plaisir de lecture et parce qu’il donnait envie de découvrir ce que les autres médias ne savaient pas ou ne pouvaient pas traiter. Tout n’était pas que polémique. En fait, la ligne éditoriale était porteuse d’utopie ou du moins ouverte sur les bruissements du monde.

Toujours dans les années 80, il y avait Michel Polac et son Droit de réponse, un espace de liberté dans une atmosphère enfumée où les empoignades stimulaient l’esprit critique avec un Jean-François Kahn en pleine forme et quelques humoristes aux dessins incisifs. Tous très cultivés, tous dans la contestation, tous dans l’interrogation, l’insulte n’était pas fondamentalement leur arme de guerre.

De sa voix éraillée, qui monte dans les aigus lorsque la passion du propos lui coupe le souffle, Jean-François Kahn pousse des cris horrifiés face à l’aveuglement collectif, même s’il n’est pas à une contradiction près, mais, lui au moins, le reconnaît. Dans L’horreur médiatique, son dernier pamphlet, il dénonce " la dictature des émotions ", l’osmose journalistique et le fossé qui la sépare des réalités du terrain.  S’il fustige les médias, caste à laquelle il a appartenu, c’est dans l’espoir d’ouvrir de nouveaux horizons, de " rétablir l’honneur médiatique ". À lire sans plus attendre, avec au fond de l’oreille, son énergie à nulle autre pareil !

 Jean-François Kahn l'invité d'ITélé :

 

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !