Illustration : Culture Manga
Illustration : Culture MangaIllustration : Culture MangaIllustration : Culture MangaIllustration : Culture MangaIllustration : Culture MangaIllustration : Culture Manga

Réunion

Toutes nos félicitations à Éric LAFARGUE, lauréat 2014 dans la catégorie mode & beauté

BAT'CARRE N°10 | Texte : Francine George - Photos : Éric Lafargue -

Le plus important concours réservé aux photographes professionnels a eu lieu le 11 avril au Mans. Quinze catégories sont récompensées, photographie animalière, sport, paysage, mariage, architecture, humaniste, portrait, mode & beauté....

Éric Lafarge a donc remporté, malgré la vive concurrence dans ce domaine, le prix dans la catégorie Mode & Beauté pour la photo de couverture qu'il a réalisée du Bat'Carré N°10 illustrant la mode Manga ! Un chef d'oeuvre !

C'était la première fois qu'il osait exposer ses photos dans un concours et c'est une réussite bien méritée. Nous en sommes très heureux pour lui !


 La Culture Manga : Un Art de vivre plutôt qu'une mode éphémère

Lolita gothique, guerrière samouraï, lotus geisha, et autres fantaisies directement liées aux mangas ne sont pas seulement des accessoires de mode, ou le style à arborer dans une soirée branchée. Il s'agit là d'une véritable passion qui conduit le jeune (collégien, lycéen et adulte jusqu'à la trentaine) à incarner son personnage préféré. Bien plus que le mouvement hippie, en marge de la société, ou les jeux de rôles " Donjon Dragon " qui s'appuient sur un imaginaire pour faire évoluer les personnages, la culture otaku issue des mangas, jeux vidéos et tous les avatars s'y attenant, est devenue un mode de vie.


" On s’habille manga, on mange manga – les Bento – on pense manga, on danse Jpop, voir Kpop... " L’otaku a souvent été présenté comme un refuge pour adolescent mal dans sa peau, adepte fanatique de jeux vidéo, enfermé dans sa chambre et coupé du monde. Il a certes existé à la fin des années 80, ce fanatisme de l’imagerie virtuelle, exalté par la violence et par la pornographie qui s’est illustré par le cas dramatique de Tsutomu Miyazaki, le tueur otaku. Aujourd’hui, les temps ont changé, la culture manga est restée.

Au Japon, elle fait partie de la vie quotidienne et s’adresse à toutes les tranches d’âge, les shônen manga pour les jeunes filles, les seinen manga pour les hommes adultes, les josei manga pour les femmes... Regard critique sur les problèmes de société, le manga est aussi porteur de messages et de traditions. Les héros ne sont pas infaillibles, ils ont le regard émotif ; les thématiques ont aussi pour cadre les occupations de tous les jours, les histoires comportent souvent des phases d’initiation aux grandes étapes de la vie ; les mangas ne crient pas à la victoire, mais invitent à la réflexion et à l’optimisme. Là encore, il y a foison de styles et de sous-catégories, comique, policier, science-fiction... Le manga, véritable industrie commerciale, est parti à la conquête du monde. La France et les Etats-Unis en sont les plus grands adeptes. Ce premier week-end de juillet a eu lieu le Japan Expo à Villepinte, le plus grand rassemblement européen d’Otakus et de passionnés de culture japonaise, dédicaces d’artistes, de dessinateurs, tutoring de personnages et défilés de Cosplay. Partie intégrante de la culture otaku, le cosplay – réduction de " costume playing " - désigne l’art de se déguiser et de jouer le rôle de son personnage favori. La plupart des Cosplayers mettent un point d’honneur à fabriquer eux-mêmes leurs costumes et à ne les utiliser qu’une seule fois lors d’un concours ou d’un défilé. Le but est toujours d’exprimer sa passion. À La Réunion, via Facebook, le cosplay.re compte déjà plus d’un millier d’adhérents. La culture otaku y est honorablement représentée, mais discrète, comme une double vie, elle se manifeste au cours d’une flash mob ou lors des fêtes Guan Di, car il y a beaucoup de Chinois de l’île parmi les cosplayers réunionnais.


www.profession-photographe.com

Photographie : Éric Lafargue
Stylisme : Myriam Barcaville
Maquillage : Sophie Bègue
Mannequins : Sophie, Myriam et Fanny
 

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !